Vers l'Église

Klick ins Bild vergrößert

Edifice caractérisé par sa tour massive, sa toiture recouverte de tavillons, sa remarquable voûte en berceau lambrissé, ses trois galeries et ses bancs-poutres

Consacrée par l'évêque de Sion en 1456, l'église actuelle aurait été reconstruite peu avant sur l'emplacement d'une chapelle Saint-Théodule, dépendance de l'église paroissiale à Cergnat. Avec la Réforme, en 1528. elle devient l'église paroissiale d'Ormont-Dessus.

Milieu du XVe siècle: construction de l'église; clocher contemporain, ou peut-être de la fin du XVe siècle.

1581, 1709 et 1830: galeries pour agrandir l'intérieur.

1709: plafond en berceau lambrissé, fenêtres rectangulaires dans la nef et dans le chœur munies de contrevents.

1868: deux nouvelles lucarnes et deux œils-de-bœuf au-dessus de l'arc de triomphe; peinture grise des boiseries et du chœur; suppression de la porte côté sud.

1709: plafond en berceau lambrissé, fenêtres rectangulaires dans la nef et dans le chœur munies de contrevents.

1868: deux nouvelles lucarnes et deux œils-de-bœuf au-dessus de l'arc de triomphe; peinture grise des boiseries et du chœur; suppression de la porte côté sud.

1709: charpentiers Felipe Guignard, Adam Demierre, Ferreol Guignard et son fils Abram, Jean Pierre Decotter (voûte en berceau).

1868: architecte François Jaquerod d'Aigle.

L'église possède une nef de plan rectangulaire, recouverte par un toit à deux pans et à demi-croupe sur le choeur. Un arc de triomphe sépare la nef du chœur qui est formé d'une abside à trois faces et voûté d'ogives. A l'ouest, clocher-porche, recouvert d'une toiture à quatre pans.

Fonts baptismaux médiévaux en tuf. Table de communion de 1709. Chaire datée de 1709 et 1748 avec motifs polychromes et inscriptions peintes ou marquetées. Bancs-poutres pourvus de dossiers sur galeries. Bancs et portes par le menuisier David-Henri Dumayne. Tronc, daté de 1765, dans porche d'entrée. Horloge de 1899, mise en place par Léon Crot de Granges-Marnand. Orgue de 1967, manufacturé par Armagni et Mingot de Lausanne.

Deux vitraux héraldiques de 1580. Vitraux d'Alexis Guignard et Jean Schmidt (1945) et Bernard Viglino (1959). Peinture de Jacques Clavel «Le Sermon sur la montagne» de 1954.

Trois cloches: la première datée de 1564 avec texte encore en latin; la deuxième fondue en 1736 par Abraham Gerber et Johann-Rudolph Wustemberger de Berne, décorée des armoiries communales et d'un ours de Berne; la dernière, plus petite, fondue en 1760 par Claude Livremont de Thonon,

Restaurations en 1898 (intérieur et extérieur), en 1960 (intérieur et extérieur), en 1974 (toiture) et en 2004 (cadran de l'horloge).

Section monuments et sites, 2006

Kaum Informationen auf Website der Tourismusgemeinschaft Villars · Les Diablerets · Gryon · Bex

Klick in ein Bild formatiert auf Bildschirmgröße

Impressum

Vers l'Église · Kirche fotografiert am 22.06.2010
© 2017 Foto-Kunst Andreas Keller - Ehrenhalde 14, 70192 Stuttgart
Auf www.kirchen-online.com veröffentlicht am 07.09.2017

.

.

.

.

.

.

.